Alexandre le grand - Histoire - Géographie - les editions ellipses
  • Collection Flash Tests
  • Collection Compétences attendues
  • Nouveautés géopolitique
  • Philosophie
  • Collection Tout en un droit
  • Collection Que faire quand on ne sait pas
    Voir panier
Rechercher     
Mon compte  |  Commander
  Accueil » Catalogue » HISTOIRE - GEO / GEOPOLITIQUE » Histoire - Géographie » Alexandre le Grand. Un philosophe en armes
Matières
DROIT - ECO - GESTION->
HISTOIRE - GEO / GEOPOLITIQUE->
  Géopolitique->
  Histoire - Géographie->
    Cartographie
    Géographie à l'université->
    Géographie tout public
    Histoire à l'université->
    Histoire tout public
    CAPES / Agrégation
LANGUES->
LETTRES / SCIENCES HUMAINES->
MEDECINE / PARAMEDICAL->
SCIENCES->
CONCOURS FONCTION PUBLIQUE->
CONCOURS GRANDES ECOLES->
PARASCOLAIRE (BTS, Collège, Lycée)->
LIVRES AVEC FICHIERS AUDIO MP3->
Collections
Les nouveautés plus
60 nouvelles énigmes de mathématiques pour exercer ses méninges
60 nouvelles énigmes de mathématiques pour exercer ses méninges
11.50€
Informations
Contactez-nous
Conditions d'utilisation

Loi du 8 juillet 2014
Droits d'auteur
Gestion de mes droits d'auteur

Alexandre le Grand. Un philosophe en armes

ISBN :   9782340028418

26.00€

Collection :  Biographies et mythes historiques (Cliquez sur le nom de la collection pour visualiser tous les titres)

Auteur : Battistini Olivier

Code : BATALE

Parution : 06-11-2018

Format : 16 x 24 cm

Poids : 0.709 kg

Pages : 432 pages

   
 Lire un Extrait du livre  
 Consulter la Table des Matières  

Alexandre est né en 356 av. J.-C., à Pella, en Macédoine. Il est mort, en 323, à Babylone.
De son père, Philippe II, le méthodique stratège aux décisions fulgurantes et de sa mère, Olympias, la reine aux serpents inquiétants, qui connaît la fièvre et l’ivresse que procure la pratique de la musique et de la danse dans les rites dionysiaques, Alexandre reçoit une richesse étrange : le sens lumineux de l’action et de la guerre, la volonté de puissance, l’idée de l’infini et de la démesure, la violence et une cruauté raisonnée, la certitude que la force de son Empire est dans son audace et dans sa grandeur d’âme, sa vertu.
Alexandre est bien double, Apollon et Dionysos. La nuit, près de lui, son épée et une édition de l’Iliade commentée par Aristote. Pour Plutarque, la véritable force d’Alexandre est la philosophie. Alexandre est, selon Onésicrite, « le philosophe en armes ». Par l’union de la philosophie et de l’action – Aristote, son maître, lui a révélé le « discours homérique de la guerre » –, il est le plus grand des capitaines.
Tout cela est dans le tableau de Rembrandt, Aristote contemplant un buste d’Homère. Le philosophe a la main droite posée sur la tête du « maître de toute poésie ». Sa main gauche caresse, avec une secrète élégance – comme pour faire signe – une chaîne dont l’or a l’éclat du feu et d’où pend un médaillon à l’effigie d’Alexandre le Grand, dans l’ombre, presque invisible. Ce qui est caché est souvent le plus important. C’est ce tableau et son énigme qui nous guideront dans notre essai, qui se fonde sur les sources grecques et latines nouvellement traduites par Anne Sokolowski, agrégée de lettres classiques.

 
Bulletin d'Information
Souscription NewsletterInscrivez-vous
à nos newsletters
Panier plus
vide
Les prochaines parutions plus
Introduction à la modélisation probabiliste et statistique
Introduction à la modélisation probabiliste et statistique
29.00€