Les institutions publiques de la France de 1875 à nos jours
  • Les institutions publiques de la France de 1875 à nos jours

Les institutions publiques de la France de 1875 à nos jours

Auteur(s) : Cabanis André, Martin Michel-Louis
Le point de départ chronologique de cette étude – l'année 1875 – correspond à une coupure à la fois politique et administrative, d'autant plus réelle qu'elle a été moins spectaculaire et perceptible aux yeux des contemporains. Si les périodes révolu...LIRE LA SUITE
Pages : 176 pages
Format : 16,5 cm x 24 cm
Poids : 0,327 kg
LIVRE
ISBN :  9782729807207
14,70€
TTC
Disponible

Le point de départ chronologique de cette étude – l'année 1875 – correspond à une coupure à la fois politique et administrative, d'autant plus réelle qu'elle a été moins spectaculaire et perceptible aux yeux des contemporains. Si les périodes révolutionnaire et impériale auparavant, si les deux guerres mondiales par la suite, sont assez spontanément citées comme les grandes lignes de fracture de l'histoire des deux derniers siècles, il convient de ne pas négliger pour autant cette période d'une vingtaine d'années entre 1875 et 1895, qui marque l'installation définitive du régime républicain. C'est alors que des projets mûris dans l'opposition prennent corps, votés par des assemblées parlementaires qui, pour la première fois, ont le sentiment justifié d'avoir la durée pour elles. Qu'il s'agisse de l'administration de l'espace national (première partie), du maintien de l'ordre (deuxième partie), de la formation des esprits (troisième partie) et de l'ouverture sur le monde extérieur (quatrième partie) – quatre thèmes qui recouvrent les principaux ensembles institutionnels français – c'est alors que sont jetées les bases législatives et réglementaires sur lesquelles fonctionnent les institutions publiques françaises pendant la plus grande partie du XXe siècle.

André Cabanis est professeur d'histoire du droit à l'Université des sciences sociales de Toulouse dont il dirige actuellement les Presses. Il a écrit plusieurs articles et ouvrages sur l'histoire des idées politiques, la société française et les institutions publiques.
Michel Louis Martin est professeur de science politique à l'Institut d'études politiques de Toulouse. Il dirige le Centre Morris Janowitz et le DEA de Relations et sécurité internationale. Il est l'auteur de nombreux travaux sur les questions internationales et politico-militaires.
Ensemble, ils ont récemment publié Les constitutions africaines : évolutions récentes (Karthala, 1999), Histoire politique et constitutionnelle de la France (LGDJ, 2000), La dissolution parlementaire à la française (Presses de Sciences Po, 2001).

L’éditeur vous recommande également

La philosophie en 60 livres

La philosophie en 60 livres

Auteur(s) : Gress Thibaut, Alexandre Sandrine, Barbara Sébastien, Béguin Victor, Clero Jean-Pierre, Colin Yoann, Cova Florian, Dégremo...
Livre 29,00 €
LIVRE
ISBN :  9782729807207
14,70€
TTC
Disponible

Haut de page