Alexandre le Grand. Un philosophe en armes
  • Alexandre le Grand. Un philosophe en armes

Alexandre le Grand. Un philosophe en armes

Auteur(s) : Battistini Olivier
Alexandre est né en 356 av. J.-C., à Pella, en Macédoine. Il est mort, en 323, à Babylone. De son père, Philippe II, le méthodique stratège aux décisions fulgurantes et de sa mère, Olympias, la reine aux serpents inquiétants, qui connaît la fièvre et ...LIRE LA SUITE
Pages : 432 pages
Format : 16 cm x 24 cm
Poids : 0,709 kg
LIVRE
ISBN :  9782340028418
26,00€
TTC
Disponible

Alexandre est né en 356 av. J.-C., à Pella, en Macédoine. Il est mort, en 323, à Babylone.
De son père, Philippe II, le méthodique stratège aux décisions fulgurantes et de sa mère, Olympias, la reine aux serpents inquiétants, qui connaît la fièvre et l’ivresse que procure la pratique de la musique et de la danse dans les rites dionysiaques, Alexandre reçoit une richesse étrange : le sens lumineux de l’action et de la guerre, la volonté de puissance, l’idée de l’infini et de la démesure, la violence et une cruauté raisonnée, la certitude que la force de son Empire est dans son audace et dans sa grandeur d’âme, sa vertu.
Alexandre est bien double, Apollon et Dionysos. La nuit, près de lui, son épée et une édition de l’Iliade commentée par Aristote. Pour Plutarque, la véritable force d’Alexandre est la philosophie. Alexandre est, selon Onésicrite, « le philosophe en armes ». Par l’union de la philosophie et de l’action – Aristote, son maître, lui a révélé le « discours homérique de la guerre » –, il est le plus grand des capitaines.
Tout cela est dans le tableau de Rembrandt, Aristote contemplant un buste d’Homère. Le philosophe a la main droite posée sur la tête du « maître de toute poésie ». Sa main gauche caresse, avec une secrète élégance – comme pour faire signe – une chaîne dont l’or a l’éclat du feu et d’où pend un médaillon à l’effigie d’Alexandre le Grand, dans l’ombre, presque invisible. Ce qui est caché est souvent le plus important. C’est ce tableau et son énigme qui nous guideront dans notre essai, qui se fonde sur les sources grecques et latines nouvellement traduites par Anne Sokolowski, agrégée de lettres classiques.

L’éditeur vous recommande également

Bolivar

Bolivar

Auteur(s) : Pic-Gillard Christine
Livre 24,50 €
LIVRE
ISBN :  9782340028418
26,00€
TTC
Disponible

Haut de page