Le désir de territoire - Morphogénèses territoriales et identités
  • Le désir de territoire - Morphogénèses territoriales et identités

Le désir de territoire - Morphogénèses territoriales et identités

Auteur(s) : Thual François
Depuis des millénaires, les peuples convoitent et conquièrent des territoires, s'affrontant ainsi les uns aux autres. Quels sont les mécanismes d'expression et les mobiles profonds du désir de territoire ? Pour répondre à cette question François Thu...LIRE LA SUITE
Pages : 192 pages
Format : 14,5 cm x 19 cm
Poids : 0,252 kg

Depuis des millénaires, les peuples convoitent et conquièrent des territoires, s'affrontant ainsi les uns aux autres. Quels sont les mécanismes d'expression et les mobiles profonds du désir de territoire ? Pour répondre à cette question François Thual dresse une archéologie de la formation des dispositifs territoriaux, impériaux et identitaires, à travers l'Histoire. La conflictualité est éclairée à l'aune des grandes dynamiques géopolitiques de convoitise : panismes —pangermanisme, panturquisme… —, grandismes — Grande Serbie, Grande Albanie…, mythes d'un âge d'or territorial, colonisation interne et dialectique centre-périphérie, recherche du désenclavement et poussée vers les mers ; la soif de territoires prend ici toutes formes d'expressions géographiques et le lecteur voyage de la mer Noire au Sahara français en passant par les montagnes-refuge en Orient. La religion trouve sa place dans les dispositifs géopolitiques et leur remise en cause : l'Islam jadis utilisé comme levier identitaire par l'Allemagne et la Russie pour détruire l'Empire des Indes anglaises, la territorialisation des hérésies en Islam, la fracture romano-orthodoxe, le bouddhisme moteur du nationalisme en Asie... Mais au-delà même des mécanismes d'expression du désir de territoire, les ressorts quasi-psychologiques du désir territorial sont dévoilés : les crises mimétiques permettent dcomprendre pourquoi des Balkans si pauvres économiquement sont depuis toujours un haut lieu de conflit ; la claustrophobie géopolitique anime le sentiment d'enclavement — Amérique latine, Asie Centrale…—, tandis que le complexe d'obsidionalité explique le sentiment d'encerclement de l'Inde ou de la Serbie, ou le mythe du serpent vert en Grèce ; les projets échoués, les pertes territoriales, les généalogies rendues conformes aux convoitises territoriales, les frustations identitaires apparaissent tout à coup comme constituant un inconscient inavoué qui détermine et dirige les dynamiques géopolitiques. À mesure qu'il voyage à la rencontre d'une géopolitique théorisée mais toujours illustrée par de nombreux exemples, le lecteur découvre que le savoir géopolitique se raccroche à la psychologie humaine...

LIVRE
ISBN :  9782729899882
20,30€
TTC
Disponible

L’éditeur vous recommande également

LIVRE
ISBN :  9782729899882
20,30€
TTC
Disponible

Haut de page