Une histoire des probabilités des origines à 1900
  • Une histoire des probabilités des origines à 1900

Une histoire des probabilités des origines à 1900

Auteur(s) : Samueli Jean-Jacques, Boudenot Jean-Claude
Si Laplace a déclaré en 1814 que « la théorie des probabilités n’est, au fond, que le bon sens réduit au calcul », l’histoire des probabilités démontre que ce bon sens mathématique n’est pas évident pour tous. D’Alembert, par exemple, se disait, en ...LIRE LA SUITE
Pages : 480 pages
Format : 16,5 cm x 24 cm
Poids : 0,775 kg
LIVRE
ISBN :  9782729840426
43,00€
TTC
Disponible

Si Laplace a déclaré en 1814 que « la théorie des probabilités n’est, au fond, que le bon sens réduit au calcul », l’histoire des probabilités démontre que ce bon sens mathématique n’est pas évident pour tous. D’Alembert, par exemple, se disait, en 1767, « très porté à croire que la matière dont il s’agit, ne peut être soumise, au moins à plusieurs égards, à un calcul exact et précis. »

Il est donc très probable que pour connaître et comprendre l’évolution de la théorie des probabilités depuis ses prémices, le mieux est de lire quelques textes fondateurs de cette discipline afin d’y découvrir l’origine réelle des concepts exposés et l’historique de leur mise en œuvre.
Le présent ouvrage est une initiation ou une introduction à l’histoire des probabilités et non une encyclopédie de cette histoire. Son but essentiel est de recenser les étapes majeures de la conception de ce calcul en présentant et en commentant des extraits des premières éditions de textes fondateurs relatifs à la période pré-axiomatique, comprise depuis l’origine jusqu’à la fin du dix-neuvième siècle. Quelques mots relatifs à l’axiomatique moderne du calcul des probabilités sont ajoutés, en forme d’épilogue, à la fin du livre.
Bien que le présent ouvrage soit consacré aux probabilités, on trouvera un chapitre relatif aux statisticiens depuis Ulpien jusqu’à Quetelet.
Les figures dominantes du présent livre sont, évidemment, Jakob Bernoulli, De Moivre, Bayes, Laplace et Gauss et les sujets majeurs la théorie de l’estimation et l’inférence statistique. La théorie des erreurs est traitée depuis les premiers travaux de Cotes, Simpson et Lambert jusqu’au mémoire de Chebyshev.
Tous les extraits rédigés à l’origine en latin ou dans une langue étrangère sont ici présentés dans une traduction française et les textes sont enrichis de commentaires, de biographies et de nombreuses notes bibliographiques.

LIVRE
ISBN :  9782729840426
43,00€
TTC
Disponible

Haut de page