L'armée espagnole (XIXe et Xxe siècles) - Histoire - Géographie - les editions ellipses
  • Collection Flash Tests
  • Collection Compétences attendues
  • Nouveautés géopolitique
  • Philosophie
  • Collection Tout en un droit
  • Collection Que faire quand on ne sait pas
    Voir panier
Rechercher     
Mon compte  |  Commander
  Accueil » Catalogue » HISTOIRE - GEO / GEOPOLITIQUE » Histoire - Géographie » L'armée espagnole (XIXe et XXe siècles)
Matières
DROIT - ECO - GESTION->
HISTOIRE - GEO / GEOPOLITIQUE->
  Géopolitique->
  Histoire - Géographie->
    Cartographie
    Géographie à l'université->
    Géographie tout public
    Histoire à l'université->
    Histoire tout public
    CAPES / Agrégation
LANGUES->
LETTRES / SCIENCES HUMAINES->
MEDECINE / PARAMEDICAL->
SCIENCES->
CONCOURS FONCTION PUBLIQUE->
CONCOURS GRANDES ECOLES->
PARASCOLAIRE (BTS, Collège, Lycée)->
LIVRES AVEC FICHIERS AUDIO MP3->
Collections
Les nouveautés plus
Histoire de la littérature italienne
Histoire de la littérature italienne
9.00€
Informations
Contactez-nous
Conditions d'utilisation

Loi du 8 juillet 2014
Droits d'auteur
Gestion de mes droits d'auteur

L'armée espagnole (XIXe et XXe siècles)

ISBN :   9782340028593

10.00€

Collection :  Poche (Cliquez sur le nom de la collection pour visualiser tous les titres)

Auteur : Martinez-Vasseur Pilar

Code : MAARME

Parution : 04-12-2018

Format : 10.8 x 17.8 cm

Poids : 0.154 kg

Pages : 256 pages

   
 Lire un Extrait du livre  
 Consulter la Table des Matières  

Les historiens et les politologues se sont interrogés depuis fort longtemps sur l’hégémonie troublante du pouvoir militaire en Espagne. L’armée espagnole offre, à travers un siècle et demi, du général Riego (1820) au général Franco (1936) et jusqu’au lieutenant-colonel Tejero (1981), l’éventail imposant des formes les plus variées d’un militarisme aussi vigilant qu’efficace.
Plus récemment, l’attitude des forces armées, au cours du processus qui a conduit l’Espagne, après quarante années d’une dictature, au plein statut d’une démocratie parlementaire, constitue un phénomène important pour la théorie du retrait des militaires des responsabilités politiques.
D’une armée pléthorique, pauvrement équipée et très politisée, occupant une place de premier plan dans de nombreux rouages de l’État, on est passé en quelque vingt-cinq ans (1975-2002) à une armée de métier, considérablement réduite en nombre, avec une plus grande capacité opérationnelle mais sans pouvoirs autres que strictement militaires.

 
Bulletin d'Information
Souscription NewsletterInscrivez-vous
à nos newsletters
Panier plus
vide
Les prochaines parutions plus
Gynécologie-Obstétrique
Gynécologie-Obstétrique
27.50€